04 mai 2015

Lily, en lin anis et chocolat

Bonjour et merci de m'accueillir sur ce blog !!!

Cela fait longtemps que je voulais réaliser un patron Colette, et c'est désormais chose faite, même si ce n'était pas pour moi mais pour ma Maman... ! Je voulais lui coudre quelque chose, et son choix s'est porté sur la robe "Lily", et sur une association de lin anis et chocolat (Mondial Tissus).

103659769_o

J'ai coupé le patron en taille 4 à la poitrine, 6 à la taille, et 10 aux hanches. Le résultat est immédiatement bien tombé même s'il a fallu quelques retouches, normal sur une robe aussi ajustée ! Je n'ai pas eu de difficultés particulières, je l'ai même entièrement doublée, pour plus de confort.

Plus de photos par ici...

banniereLujayne

Posté par lujayne à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 avril 2014

Lily en mode hawaiien

Bonjour les Colette Lovers! Je viens de débarquer et je remercie Clotilde de nous donner la possibilité d’échanger nos coletteries francophones!

En arrivant sur ce blog, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas encore de Lily…mais ce n’est plus le cas!

img_0015

La mienne date donc de l’été dernier. Le tissu principal est un 100% coton Alexander Henry, que j’ai dû aller traquer jusque sur eBay car la boutique où je l’avais vu en premier était en rupture de stock…la lutte fut rude (ou pas, il n’y avait pas d’enchères) mais j’ai pu l’avoir quand même!

La construction s’est déroulée globalement sans trop de heurts : peu de modifications du patron (rallonger le corsage, puis la jupe pour une longueur plus rétro), et une triplure avec un voile de coton pour donner un peu plus de tenue à mon tissu principal.

Je suis plutôt contente de cette robe (c’était alors une des plus compliquées que j’aie faite) mais il y a quand même des choses à ne pas regarder de trop près : un de mes rabats de poche (ou de décolleté, je ne sais plus) en satin synthétique que j’ai allègrement fait fondre d’un coup de fer (ça m’apprendra à régler la température…heureusement qu’il me restait du tissu et que j’ai pu recouper la partie abîmée!), la fermeture invisible qui ne l’est pas, les finitions à l’intérieur qui ne ressemblent à rien (non seulement je n’ai pas surfilé au point zigzag comme j’essaie de le faire d’habitude mais j’ai voulu tout tester : le biais (sur 2 coutures seulement…), le point de surjet de ma machine (pas sur toutes les coutures non plus)…et en plus je n’ai même pas enlevé les points de bâti de ma triplure! Heureusement que c’est à l’intérieur et que ça ne se voit pas!)

Mais bon, que serait la couture sans toutes ces petites erreurs? Après tout, c’est grâce à elles qu’on apprend et qu’on progresse!

Posté par clopiano à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]